terrasse avec vue sur le chateau de versailles En arrivant, elle découvre qu’on voit le château de la terrasse de sa suite. Juste le temps de se changer car elle est attendue au bar Terr’Ice pour un cocktail Moët & Chandon, sur fond de musique lounge, où ses amies l’accueillent.

Premier défi, dîner sans fourchettes, comme Louis XIV qui ne l’utilisait pas car il préférait se servir de ses doigts, qu’il posait sur une serviette humide entre chaque plat. Cuillère et couteau sont autorisés. Le dîner est pris à la Table du Chef avec vue sur les cuisines : ambiance récréative et enthousiaste côté convives, qui n’a pas déconcentré la brigade de cuisiniers.

C’est le lendemain matin que les choses sérieuses ont vraiment commencé quand, après un petit déjeuner exubérant de couleurs au nombre de calories raisonné, le concierge lui remet une 'jogging map' pour aller courir dans le parc du château, avec toutefois une précision 'tenue de sport autorisée et coiffe de mariée obligatoire'. D’ailleurs, elle découvre que ses amies ont toutes leurs runnings et leur chapeau de cérémonie sur la tête, lorsqu’elle les rejoint.

A suivre son rendez-vous au Spa, pour un soin complet.

Déjeuner à La Véranda by Gordon Ramsay d’un menu Détox, car les essayages de sa robe de mariée sont terminés. Puis elle doit enfiler une robe de Marie-Antoinette pour un cours de texto avec éventail, et découvrir l’extraordinaire langage secret codé de cet accessoire ultra-féminin où la gestuelle est un message.
Point d’orgue de l’après-midi, la séance privée de yoga dans le parc où ses amies l’accompagnent, toutes vêtues d’un costume de cour : c’était la première fois que Chloé faisait la salutation au soleil dans une robe à paniers.
Photos: © Adeline Monnier, © Trianon Palace

Enterrement de vie de jeune fille au Trianon Palace >>

Adresses de luxe